Le Projet


La compagnie de théâtre Les Singuliers Associés est un collectif de metteurs en scène fondé par Sylvie Audureau, Philippe Demoulin et Didier Valadeau. Avec nos partenaires, nous proposons une réflexion artistique contemporaine sur les thèmes du langage, de l'identité et de la mémoire, une mise en question de la culture et des cultures. Le langage comme une recherche esthétique autour de la communication. L’identité comme une construction dynamique à renouveler constamment dans la relation à l’autre. La mémoire comme une relation au présent qui prépare chacun à participer à un avenir commun. Nous tentons d'aborder ces sujets sans complaisance dans une aspiration au changement et au combat, avec humour, pudeur et poésie.

 

Notre démarche artistique s'inscrit dans l'exploration de formes théâtrales nouvelles, résolument contemporaines, mêlant le jeu du comédien aux images fixes ou animées, à l'improvisation sonore ou musicale et aux mélanges des langues et des signes. Nous conduisons cette recherche artistique avec des publics multiples : souvent des personnes en difficulté ou/et en carence culturelle. Un public métissé : un d’ici, un autre venu d’ailleurs, un sourd, un autre aveugle, un trisomique, un autre ordinaire… Mais toujours un singulier.

 

Ce théâtre de l'Autre propose un rapport à l'altérité fondé sur le respect de cet « Autre », comédien, spectateur, partenaire ou participant, dans ce qu'il a à proposer. Il s'agit d'être au plus près de ce qu'il est en le valorisant dans cette singularité. Nous partageons l’idée que le théâtre est une source de plaisir et de partage qui contribue à générer du lien social. C’est un outil de compréhension du monde, un facteur de reconnaissance sociale et un vecteur de dialogue qui favorisent la rencontre dans l'affirmation et l'acceptation des différences de tous.

 

Comme toute compagnie de théâtre postmoderne traversée par une dynamique expérimentale nos domaines de réalisation sont variés (et non exhaustifs). Le travail de l'acteur et la création du personnage, la choralité, la communication non verbale, et la transversalité des moyens de communication (le son, la vidéo, l’écrit…) Cette démarche s'inscrit dans un désir de respecter l’indépendance artistique de chacun, il est à la charge de chaque metteur en scène d’affirmer des intentions et des exigences artistiques fortes et pertinentes pour conduire des projets spécifiques, des aventures artistiques…